Cognac Fine Champagne : qu’elle est cette catégorie ?

Cognac Fine Champagne : qu’elle est cette catégorie ?

Le Cognac Fine Champagne est avant tout un cognac de qualité supérieure. Il est issu de vins récoltés dans les crus du cognac, en Charente, connus sous les noms de « Grande Champagne » et « Petite Champagne ». C’est en 1848 que Paul-Émile Rémy-Martin décide d’assembler des cognacs de ces deux régions, créant ainsi le premier Cognac Fine Champagne. De son côté, la maison Painturaud Frères, implantée exclusivement en Grande Champagne, vous propose exclusivement des cognacs issus de Grande Champagne. Les eaux-de-vie sont donc d’une finesse supérieure à un assemblage de Fine Champagne. Zoom sur ce cognac issu des plus prestigieux des crus.

 

Brève étymologie des mots

Contrairement à ce que son nom laisserait indiquer, le « Fine Champagne » ne renvoie ni à une boisson qui pétille ni à une région qui aurait le même nom. Le terme « champagne », en vieux français « champaigne », est issu du latin « campania » qui signifie campagne ou plaine découverte. Il désigne ainsi les terrains plats et dénués de bois. Le mot « fine » quant à lui désigne légalement, depuis 1938, une eau-de-vie naturelle de bonne qualité et d’appellation contrôlée. Celle-ci doit également être produite dans une région déterminée. Autrement dit, le Cognac Fine Champagne désigne un cognac d’appellation contrôlée, conçu à partir de vins cultivés sur des plaines, et non pas sur des coteaux.

 

L’appellation contrôlée « Fine Champagne »

Selon le décret de 2005, relatif aux appellations d’origine contrôlées : « L’appellation contrôlée “Fine Champagne” ne peut être accordée qu’au mélange des eaux-de-vie provenant exclusivement des deux régions “Grande Champagne” et “Petite Champagne”, et contenant au minimum 50 % d’eau-de-vie de “Grande Champagne” ».

Pour rappel, une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) est la combinaison d’un milieu à la fois physique et biologique. Elle notifie le savoir-faire d’une communauté humaine traditionnelle associé aux caractéristiques d’un terroir qui donne toute sa typicité à un produit. Ainsi, l’AOC Fine Champagne identifie et protège le produit dont les phases de son élaboration suivent des pratiques et un savoir-faire contrôlés à l’intérieur de la zone géographique délimitée.

 

La catégorie « Cognac Fine Champagne »

Le Cognac Fine Champagne dans sa région d’origine

La Grande Champagne et la Petite Champagne forment aujourd’hui les plus prestigieux des 6 crus de Cognac. Pour la petite histoire, l’appellation de chacun de ces 6 crus fut initiée au XIXe siècle, puis actée en 1909, et finalement intégrée au décret de 1938. Elle s’est basée sur des critères géologiques et de dégustations des eaux-de-vie.

Il faut savoir d’emblée que les sols des deux régions de Grande Champagne et de Petite Champagne ont des caractéristiques argilo-calcaires, assez superficielles sur calcaire tendre, crayeuses, et datant du crétacé. La teneur en calcaire est donc très élevée dès la surface du sol. Ces sols sont très similaires à ceux de la région champenoise, à dominante florale. Et le titre « Fine Champagne » a souvent prêté à confusion entre la région de Cognac et la région de Champagne avec ses vins effervescents. C’est pourquoi les régions charentaises furent baptisées Grande Champagne et Petite Champagne, tenant compte de leurs particularités respectives. La Grande Champagne constitue le noyau, tandis que les crus de la Petite Champagne et des Borderies lui sont adjacents. L’ensemble des vignobles du cognac s’étendent ensuite jusqu’au littoral atlantique. La Grande et Petite Champagne sont des terroirs reconnus pour donner des eaux-de-vie extrêmement aromatiques, à la maturation lente, et au potentiel de vieillissement très important. Aujourd’hui, la région Petite Champagne s’illustre pour la puissance de ses cognacs, et celle de Grande Champagne pour leur finesse.

 

Les particularités de la dénomination « Cognac Fine Champagne »

La dénomination « Cognac Fine Champagne » fait aujourd’hui référence à l’assemblage d’eau-de-vie qui provient avant tout du premier cru Grande Champagne, et qui est associée à celle issue du second cru Petite Champagne. La notion « Fine Champagne » n’est donc pas un cru, mais une dénomination de cet assemblage. Elle constitue toutefois une référence à l’univers de l’eau-de-vie charentaise, et répond aux critères de l’appellation d’origine contrôlée Cognac. À ce titre, toutes les maisons de cognac peuvent produire une Fine Champagne.

Pour mieux nous éclairer, nous pouvons également nous référer aux indications du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC). D’une part, le cognac est traditionnellement le fruit de l’assemblage d’eaux-de-vie avec des âges et des crus différents, néanmoins, ce n’est pas obligatoire. D’autre part, l’« Appellation Cognac Fine Champagne Contrôlée » détermine une eau-de-vie issue exclusivement de Grande Champagne et de Petite Champagne, et dont le mélange est constitué d’au moins 50 % de Grande Champagne. Pour affiner vos connaissances sur le sujet, visitez cette page qui recense les différents crus du cognac.

 

Comment reconnaître le Cognac Fine Champagne ?

La saveur douce et gourmande du Cognac Fine Champagne, ainsi que sa richesse aromatique, en ont fait un cognac parmi les plus recherchés chez les connaisseurs. Plusieurs maisons cognaçaises proposent cet assemblage qui bénéficie d’un fort potentiel de vieillissement. Chaque maison à ses propres typicités et le travail de son maître de chais lui confèrera des caractéristiques et notes de dégustation distinctes. La sélection des eaux-de-vie, leur méthode de distillation, la sélection des fûts, le vieillissement sont autant d’étapes sur lesquelles chaque marque imprégnera son style pour proposer un Cognac Fine Champagne à son image qui quoi qu’il arrive se caractérisera par son harmonie, ses notes florales et sa rondeur en bouche.

D’un point de vu légal, au delà de se conformer au cahier des charges de l’appellation Cognac, lors de la déclaration de distillation et d’assemblage, l’eau-de-vie revendiquant l’appellation d’origine contrôlée « Fine Champagne » ne peut pas être mise en circulation sans un certificat d’agrément fourni par l’Institut National des Appellations d’Origine. Ce certificat est uniquement remis après vérification des conditions de production. De ce fait, toute maison apposant sur son étiquette ou dans sa communication Cognac Fine Champagne a dû justifier de l’ensemble de l’élaboration du produit. L’usurpation en est donc compliquée.

 

Quel Cognac Fine Champagne choisir ?

En référence au vieillissement du cognac, l’âge d’une eau-de-vie concorde à la période durant laquelle celle-ci a séjourné sous bois de chêne. Contrairement au vieillissement du vin, celui d’un cognac est stoppé dès qu’il est transférée sous verre en dame-jeanne ou bouteille. Le Cognac Fine Champagne conserve ainsi en permanence l’âge qu’il avait lors de sa mise en bouteille.

Le Cognac Fine Champagne, n’a pas de classification d’âge, de qualité spécifique. Vous retrouverez donc aussi bien du VS, du VSOP, du XO ou les qualités ou autres catégories non classifiées dans l’AOC Cognac. Il est donc possible de déguster un Cognac Fine Champagne en cocktail, allongé, sur glace ou digestif.

Pour plus d’informations, nous vous conseillons de vous référer à notre article sur la classification des cognacs par âge.

La Maison Painturaud Frères de son côté, forte de plus de 200 ans de traditions et de savoir-faire familiaux, ne vous propose pas de Cognac Fine Champagne. Nos vignes sont exclusivement implantées au cœur du cognac dans le cru le plus prestigieux : la Grande Champagne. Nous vous invitons à découvrir nos cognacs ou de nous contacter si vous avez besoin de conseil.

Si vous êtes de passage dans la région, n’hésitez pas à venir visiter notre domaine.