Origine et fabrication du Pineau des Charentes

Origine et fabrication du Pineau des Charentes

Le Pineau des Charentes est un vin de liqueur unique en son genre. Il a été fabriqué pour la toute première fois, en 1589, de façon inattendue par un mélange fortuit d’eau-de-vie de cognac et de moût de raisin. Avec le temps, l’inopiné mélange est devenu un produit très apprécié et a obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) en 1945. Aujourd’hui, le Pineau des Charentes, qu’il soit blanc ou rouge, est fabriqué suivant un procédé standardisé. Sa qualité d’origine est néanmoins restée intacte.

 

Procédé de fabrication du Pineau des Charentes

La conception du Pineau des Charentes suit un processus bien défini, avec quelques variations mineures selon les producteurs. Elle s’effectue principalement en 5 étapes :

 

  1. Les vendanges ;
  2. Le pressurage ;
  3. Le mutage ;
  4. Le vieillissement ;
  5. La mise en bouteille.

 

Les vendanges (récoltes) sont généralement faites vers la fin du mois de septembre. Cela permet de recueillir des raisins suffisamment mûrs et comblés d’arômes.

 

Ensuite, on passe au pressurage qui permet d’extraire le moût de raisin en vue de son mutage. C’est à cette étape que la fabrication du pineau devient toute particulière.

 

Le moût de raisin est mélangé avec de l’eau-de-vie de cognac âgée d’un an suivant des proportions bien définies. L’eau-de-vie de cognac représente généralement 30 % du mélange total. Ce procédé empêche le moût de raisin de fermenter et lui permet de conserver sa douceur. C’est également le mutage qui permet de porter le taux d’alcool du pineau à un niveau optimal. Le produit ainsi obtenu passe au laboratoire œnologique pour analyse puis est laissé au repos durant un mois (en cuve).

 

À présent, le mélange doit vieillir afin de développer les arômes requis pour un véritable Pineau des Charentes. Il faut donc prévoir en moyenne 18 mois de vieillissement pour le Pineau blanc et 12 mois pour le Pineau rosé. La durée idéale varie légèrement d’un producteur à l’autre.

 

La dernière étape est celle de la mise en bouteille. Elle se fait dans la région de production suivant les normes en vigueur.

 

Qu’est-ce qui influence la qualité du Pineau ?

La nature et la qualité du sol jouent un rôle important dans l’originalité d’un vin. Le pineau a une saveur particulière en raison de la nature argilocalcaire du sol charentais. Un pineau provenant d’une autre région avec un sol différent n’offrira pas le même rendu au niveau du goût. De plus, les cépages utilisés par les producteurs confèrent des caractéristiques uniques au vin de liqueur des Charentes. Les variétés de raisins utilisées varient selon que le vin soit blanc ou rosé.

 

Les cépages tels que l’ugni blanc, le sémillon, le montils, le sauvignon, le colombard, le jurançon blanc et la folle blanche entrent dans la préparation du Pineau des Charentes Blanc.

 

Pour le Pineau des Charentes rosé, les cépages comme le merlot noir, le cabernet-sauvignon, le cabernet franc et le malbec sont généralement utilisés.

 

La qualité d’un Pineau des Charentes dépend également du savoir-faire et des techniques propres au viticulteur. Chaque production est unique. Chez Painturaud, le savoir-faire se transmet de père en fils depuis 4 générations. Nous veillons à ce que l’identité et la saveur du vin d’origine soient conservées le plus fidèlement possible.

 

Quand et comment le boire ?

Le Pineau des Charentes peut être dégusté à toutes les occasions. Ce vin de liqueur est parfait pour accompagner le foie gras ainsi qu’un dessert au chocolat. Il peut être utilisé comme apéritif ou employé dans la préparation de certaines recettes comme la galette charentaise.

 

La liqueur peut être servie en cocktail avec du soda tonic, du jus de fruits et des feuilles de menthe. De même, vous pouvez déguster du vieux Pineau des Charentes (ou du très vieux pineau) avec du fromage aromatisé de persil ou du fromage de chèvre. Un jeune Pineau Blanc est idéal pour accompagner du melon.

 

À présent, comment le boire ? D’abord, il faut savoir que le froid réduit la densité de l’arôme. Si vous désirez en faire un apéritif, l’idéal est de le déguster très frais entre 8 et 10 degrés. Le Pineau des Charentes peut aussi être servi frais (10 degrés) en plein repas ou après.

 

La dégustation du pineau demande des mouvements spécifiques au niveau du nez, de la bouche et de l’œil pour bien sentir l’arôme. Par exemple, il est conseillé de tourner le vin dans la bouche pendant un court instant afin de l’aérer et de faire ressortir pleinement l’odeur de l’arôme.

 

Quel verre pour le Pineau des Charentes ?

Le Pineau doit être servi de préférence dans un verre en forme de tulipe. Cette forme joue deux rôles dans la dégustation du Pineau des Charentes. Le verre tulipe garde l’arôme du vin très concentré et sa forme resserrée en haut permet de guider l’arôme vers le nez.

 

Que le verre soit entièrement rempli ou non, le superbe arôme du Pineau des Charentes sublimera la dégustation.

 

Que retenir ? L’histoire du pineau est aussi particulière que sa saveur. Vin de liqueur unique en son genre, il est fabriqué par des viticulteurs charentais qui en connaissent le secret depuis des générations.

 

Questions fréquentes

Qu'est-ce que le Pineau des Charentes ?

Un vin de liqueur obtenu à partir de moût de raisin et de cognac.

Quels sont les cépages du Pineau rouge ?

Cabernet-Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Merlot Noir

Quels sont les cépages du Pineau blanc ?

Ugni Blanc, Folle Blanche, Colombard, Meslier Saint-François, Jurançon blanc, Montils, Sémillon, Sauvignon, Merlot blanc, Merlot noir, Cabernet-Sauvignon, Cabernet Franc

Comment boire du Pineau ?

En apéritif, très Frais, dans un verre à Pineau. Ne pas mettre de glaçons.